Des défis un peu fous mais très solidaires

Courir un marathon autour de sa maison, traverser le lac en paddle, rouler 157 kilomètres sur un vélo d’appartement, battre le record du monde du marathon en rameur dans son jardin… Le village d’Hermance a soutenu ces défis qui ont permis de récolter de l’argent pour la Chaîne du bonheur.   

En avril, Alfred Blanc s’entraîne pour le marathon du Luxembourg lorsqu’il apprend son annulation pour cause de pandémie de coronavirus. L’idée lui vient alors de le courir autour de sa maison, ce marathon, à Hermance (GE). Et d’en profiter pour récolter de l’argent pour l’opération Coronavirus de la Chaîne du bonheur. Il en parle à l’apéro à ses copains et les voilà qui décident de tous relever un défi en même temps, le 9 mai 2020. En 2016, cette sympathique équipe d’Hermançois avait déjà participé au Téléthon, faisant une course de relais autour du lac Léman. Cette fois, ce sont finalement onze défis qui sont réalisés!

Alfred a fait 300 fois le tour de son jardin pour parcourir les 42,195 kilomètre de son marathon. L’équipe Aquavicicama a traversé le lac jusqu’à Coppet en paddle, escortée par le capitaine Darren Mason et son bateau. La famille Prillard a avalé 1000 mètres de dénivelé en 18 kilomètres dans son jardin en pente. Rémy Memheld a roulé 157 kilomètres sur son vélo d’appartement. Mimi et Olivier Pförtner ont ramé, en relais, 68,5 kilomètres en cinq heures sur leur rameur, tandis que leur fils Damien roulait 177 kilomètres sur son home-trainer.

Bien sûr, il y avait aussi à manger: Anne et Alix Laurent, avec Evelyne et Pascal Renaud, ont confectionné une cinquantaine de tresses, tandis que Fifi Pförtner et le Marius Club House du Rugby d’Hermance faisait des crêpes. La journée s’est clôturée avec les margaritas de Brian Boitano.

Côté musique, l’Union instrumentale d’Hermance a interprété et enregistré When the Saints, en confinement et à distance, avec des musiciens – trente – se trouvant en Suisse, en France et au Canada. 

Sans oublier, bien sûr, le record du monde qui a été battu ce jour-là! Sofia Maekin est une championne d’aviron, pour de vrai. Le 9 mai, sur un rameur dans son jardin, elle a ramé pendant 42 kilomètre en 2h50, améliorant son propre record de 4 minutes.

Pendant que les uns et les autres pédalaient, ramaient ou pétrissaient, les habitants d’Hermance passaient d’un site à l’autre pour les encourager et pour verser leur obole. A la fin de la journée, le Défi «Tous unis contre le Covid-19» avait récolté 6500 francs pour la Chaîne du bonheur, auxquels la commune d’Hermance a ajouté 1000 francs. Belle réussite pour un village de 1000 habitants!     

«Ici, quand on fait quelque chose, tout le monde apporte son soutien, se réjouit Pascal Renaud. Hermance est un village très solidaire et sympathique.» Et à voir toute l’équipe du défi joyeusement réunie pour trinquer au bord du lac, on se dit que ce ne sont pas des paroles en l’air. 


 .